Certification Demeter


Nous obtenons la certification Demeter le 15 février 2012 qui atteste de la conformité de notre production par rapport au cahier des charges de l’association Demeter France.

Nous bénéficions au titre de la vendage 2011 de la marque : Demeter.

Nous sommes autorisés par l’Association Demeter France à utiliser la marque Demeter conformément au cahier des charges identification des produits Demeter.

Certification Ecocert


Nous obtenons la certification Ecocert le 12 Décembre 2011, qui atteste que nous nous sommes engagés à respecter les règles de production biologiques définies par le RCE 834/2007.

Nous sommes donc aptes à produire des produits conformes au mode de production biologique.

Année 2011


C’est l’histoire d’une vigne plantée avec ferveur et amour il y a plus de trente ans au sommet d’une colline. Pleine de vigueur et de fougue, elle a dignement accompagné les années 80, elle pouvait alors tout faire à la fois: s’installer dans un sol neuf, pousser, donner ses plus beaux fruits. Elle a échappé aux guerres de pesticides, survécu aux machines. Elle a consommé sans compter, a voulu tout dominer, elle étalait son exubérance pour qu’on ne regarde qu’elle.

Année 2010


Novembre 2010.
Sixième année de travail en bio-dynamie au Domaine du Pech.
Début de conversion officielle vers l’agriculture biologique (contrôle Ecocert aujourd’hui désigné par le sigle FR-BIO-01) en 2005.
Demande de conversion vers Demeter en 2009.
La certification vous garantit les pratiques “ sans ” dans les vignes: sans pesticides, sans produits phytosanitaires de synthèse, sans engrais chimiques, sans désherbants.
C’est mieux pour nous, pour vous, pour la planète.

Année 2009


Sujets du jour :
1- Apologie des millésimes en « 9 » (29, 49…) et comparaisons entre 1982, 1989 et 2009 (explication, illustration, commentaire).
2- Les répercussions de la crise sur une petite exploitation viticole : baisse de la consommation de vin, augmentation du prix d’achat des matières premières, frilosité des banquiers, étouffement administratif des petites entreprises, mais aussi les lois du Marché, les attentes des Consommateurs, l’uniformisation, la standardisation des goûts, l’hygiénisme ambiant, le manque de curiosité, la peur de l’inconnu, le désir d’appartenance à un groupe, le besoin de reconnaissance et … l’effet papillon.

Sur notre colline du bout du monde, bien conscients de l’effet papillon, nous essayons de cultiver les petits bonheurs. Les semer au bon moment, au bon endroit, les aérer un peu et les regarder s’épanouir sont des apprentissages qui demandent beaucoup d’attentions.