Nouvelles 2013, entrez dans le jeu !


Vous connaissez le problème avec les jeux interactifs : une fois qu’on a commencé à jouer, il est difficile de s’en passer. Connaissez-vous le «grand jeu de la Nature»?

 C’est un jeu très évolutif, il en existe plusieurs versions, il peut changer vos vies.

 Trente-cinq ans qu’on y joue au Pech, sans s’en lasser.

Au stade de jeu auquel nous sommes, il est difficile de faire marche arrière et certaines options sont définitivement écartées. On ne veut plus de la chimie dans les vignes, on ne veut pas des produits oenologiques qui corrigent ou maquillent, on ne veut plus de la machine à vendanger.

Les objectifs du début de partie: élaborer un vin sain en respectant son environnement.

On a acquis des atouts au cours des parties précédentes: environnement préservé, présence de haies, de bois, zones refuges pour les animaux et les insectes, vigne équilibrée, biodiversité en marche, renforcement de la présence d’auxiliaires dans les vignes, équipe motivée, expérience d’années difficiles, sols vivants, vendanges manuelles avec tri draconien à la vigne, mais aussi, surface de vigne importante pour nos orientations de production (biodynamie, minimisation de la mécanisation au profit du travail de l’homme…), matériel  vieillissant, faibles moyens financiers.

Distribution des cartes.

Au Pech, petits vignerons, on joue à la régulière. On est méfiants, la partie de l’an dernier a été rude.

Sortent: printemps tardif et pluvieux, coulure et millerandage, mildiou, sécheresse estivale (juillet août), pluie en septembre, vendanges tardives. Quelle malchance!

A la fin de cette partie difficile, on pose «vendanges manuelles et tri à la vigne», carte maîtresse cette année. On a vendangé tard, du 09 au 22 octobre, mais mûr et nos trente-cinq vendangeurs ont bien travaillé: les jus sont bons. L’objectif est atteint.

Pour la partie suivante, on va tenter de planter des arbres, des haies, on va continuer à aider à la préservation de races animales locales menacées, et faire le pari fou de la réintroduction de la traction animale.

Encore une preuve que la révolution est en marche au Pech: après être revenus aux vendanges manuelles, aux foulages aux pieds, aux binages à bras, le cheval débarque dans les vignes!

Pour être acteurs de ce jeu, il vous suffit de boire… bon et bien, conscients du travail des petites mains derrière chaque bouteille et de l’engagement du vigneron.

Voilà. On a besoin de vous pour continuer.

Soyez nos ambassadeurs, faites connaître nos vins et notre façon de travailler autour de vous.

Entrez dans le jeu…

ns="http://www.w3.org/1999/xhtml" class="ie8 wp-toolbar" dir="ltr" lang="fr-FR"> Modifier les thèmes ‹ Vin Buzet AOC Bio Sud-ouest — WordPress

Modifier les thèmes

Velvet: Commentaires (comments.php)